Peinture et poésie

Jean-Yves Pouilloux, professeur Emérite à l'UPPA

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

 

Dans la tradition extrême-orientale, ces deux modes de figuration cohabitent et se complètent harmonieusement depuis toujours, en particulier dans ces estampes de paysages parcourues par des calligraphies en forme de dessins souvent difficiles à déchiffrer (par exemple ce qu’on appelle « écriture d’herbe » au tracé vertical et presque continu comme un motif pictural).

Dans la tradition occidentale, on a au contraire l’impression d’une concurrence, et même d’une rivalité pour la domination, et au cours des siècles on voit souvent un mode prendre l’ascendant, jusqu’au moment où les rapports s’inversent, selon que l’image ou le langage l’emportent. Depuis l’adage d’Horace ‘(« Ut pictura poiesis ») les hiérarchies semblent s’établir de façon presque rituelle, et rythmée par l’évolution des arts, chacun revendiquant une prééminence ou même une souveraineté. On essaiera d’accompagner quelques-uns de ces moments (Diderot, Baudelaire, Proust nous guideront pour « voir » Chardin, Delacroix, ou Turner).