Conférence inaugurale « Balada Flamenca » vendredi 9/11 à 17h30

Jean Louis Duzert, photographe avec Kiko Ruiz, musicien

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Droit, Économie, Gestion / Amphi 600

 

Balada Flamenca, présentée par le photographe Jean Louis DUZERT accompagné du guitariste Kiko RUIZ.

Le Vice Président de l’UTLA Mr PHILLIPON a ouvert la saison des conférences 2018\ 2019 devant une très nombreuse assistance au sein de l’amphi archi complet de la fac de droit.

Après les remerciements d’usage et les interventions de Mr F. BAYROU Maire de PAU, de Mmes E. MARTIN  Chargée de mission UTLA, S.DAGREOU représentant Mr M. HAMARA Président de l’UPPA et de  Mr P.H. ARDONCEAU, place fut laissée au charme de cette promenade flamenca superbement mise en musique par le guitariste Kiko RUIZ venu à cette occasion tout spécialement de Toulouse.

Le photographe JL DUZERT nous a offert une extraordinaire rencontre avec l’univers du Flamenco.

Précédemment plus attiré par le monde de la tauromachie que par celui du flamenco, c’est tout à fait par hasard que l’artiste photographe en a fait la connaissance et s’est littéralement laissé envouter par celui-ci comme en témoignent les tous premiers clichés des mains de Camaron de LA ISLA.

C’est ainsi que nous l’avons accompagné au sein de ce monde au hasard des rencontres et des sentiments qui s’en dégagent et s’y vivent.

Toutes nuancées dans le travail du noir et blanc, ses photos nous ont justement fait partager ses profonds sentiments qui vont de la joie à la mélancolie en passant par la peur ou même la douleur.

« Le Flamenco, on le trouve toujours là ou ne l’attend pas mais il faut y être ! » nous a t’il dit..

La succession des clichés présentés, tous des instantanés nous prouvent ô combien il a su « Y être » tant ses images font passer l’expression du visage et du corps tout en laissant place à l’imagination, beauté du geste, fluidité et envol des robes, châles et chevelures  ….

Alors qu’une image pourrait paraitre statique, Il a su aussi par l’extraordinaire présence que rendent ses photos nous entraîner dans un monde furieux de mouvement, de sensualité mais aussi de grâce et de douceur.

Citer tous les grands noms évoqués ne serait qu’une plate énumération au regard des images bien plus parlantes que l’artiste nous a fait découvrir, de cette culture millénaire jusqu’à l’évolution actuelle du Flamenco allant jusqu’au nu dont le modernisme est d’ailleurs assez mal compris par les anciens.

JL.Duzert nous a offert au cours de cette conférence une merveilleuse BALADA FLAMENCA et Kiko RUIZ un envoutant plaisir musical qui fit de cette présentation une totale réussite.

Compte-rendu rédigé par Danielle Fourny