Penser la honte: à la croisée de la littérature et des sciences humaines

Inès Cazalas (maître de conférences en littérature comparée à l’Université Paris Diderot-Paris 7), accompagnée par Christophe Macé (artiste) pour la lecture des textes

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

« L’homme dépend très étroitement de son reflet dans l’âme d’autrui, cette âme fût-elle celle d’un crétin. » (Gombrowicz, Ferdydurke)

La honte est cette émotion secrètement cuisante que l’on éprouve lorsque l’on se découvre soumis au regard catégorisant de l’autre. Expérience à la fois physique et psychique, elle met en jeu l’intime dans son extrême singularité tout en étant éminemment commune. Dès lors, quels horizons sont-ils ouverts par la représentation et l’analyse de cet affect inavouable ? Articulant des textes littéraires et des approches sociologiques, philosophiques et psychanalytiques, cette conférence montrera que l’écriture de la honte, parce qu’elle la met en mots et en voix, peut être décisive dans la construction de soi comme sujet politique.