Sherlock Holmes : du personnage littéraire à la police scientifique

Thierry Niogret, Journaliste et écrivain

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

Création littéraire de Sir Arthur Conan Doyle en 1887, Sherlock Holmes est aujourd’hui connu dans le monde entier et reste le héros de nouveaux films, de nouvelles séries télé voire de nouveaux pastiches en librairie. Chaque année voit arriver son lot de nouveautés au cinéma, en BD, même les jeux vidéo exploitent ce détective crée il y a presque 150 ans. Si le personnage a traversé les époques, c’est parce qu’il a su correspondre à l’évolution de la science et de la police scientifique. Conan Doyle est d’abord un médecin et il adapte le diagnostique médical à la recherche criminelle. Dans le même temps, les français Alphonse Bertillon et Edmond Locar inventent et développent l’anthropologie criminelle, la dactyloscopie, l’anthropométrie ou encore l’étude de la balistique et de la graphologie.

Mais du personnage de Sherlock Holmes qui bat les cadavres dans « Une étude en rouge » jusqu’aux autopsies judiciaires contemporaines, des cendres de cigarettes et de la loupe jusqu’aux recherches sur ordinateur, les évidences ne sont-elles pas flagrantes ? Quant à la méthode Sherlock, « observation et déduction », peut-on l’appliquer nous aussi dans la vie de tous les jours  pour améliorer notre quotidien et anticiper certains soucis ?