Les portraits égyptiens du Fayoum, peints il y a 18 siècles, n’ont rien perdu de leur actualité

Claude Laharie, Professeur d'histoire

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

Ces portraits remontent aux premiers siècles de l’Empire romain. Ils ont été peints dans une ancienne région prospère de l’Egypte ancienne, le Fayoum, située à 200 km au sud-ouest du Caire. On en compte plusieurs centaines, réalisés avec une remarquable continuité, d’abord dans le cadre de la religion romaine “païenne”, puis à l’époque du christianisme. Aujourd’hui encore, nous sommes frappés par l’intensité des regards et la force de la vie qui en émane.

Au delà de la qualité artistique de ces portraits, peut-on tenter d’en comprendre le charme et l’actualité? Dans cette optique, pourquoi ne pas les faire revivre par la musique et par la poésie?