Tintin et le « merveilleux géographique » – l’exemple de L’Oreille Cassée

Jean-Yves Puyo, Professeur des Universités (Géographie)

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

Sixième album des aventures de Tintin publié initialement en feuilleton dans les pages du Petit Vingtième – entre décembre 1935 et février 1937 –  L’Oreille Cassée nous dépeint une Amérique latine d’opérette, haute en couleurs avec ses « golpes » successifs, ses indiens « sauvages » (les Bibaros) ou pacifiques et grands enfants (les Arumbayas), sa nature variée, mais aussi dangereuse (montagne, llanos et selva), ses grands holdings internationaux dressant les États les uns contre les autres, etc.

Aussi nous attacherons nous à montrer comment cet album, grâce au merveilleux géographique (Dupuy, 2011) véhiculé, a su éveiller à la curiosité géographique plusieurs générations de lecteurs, avant que Tintin et les Picaros (1977) ne prenne le relais… pour les générations suivantes.

 

 

 

Légende de l’image :

Statuette Chimu (Pérou, 1100-1450 ap. J.-C.), Bruxelles, Musée royaux d’Art et d’Histoire

(http://www.koregos.org/fr/sergio-purini-une-statuette-chimu/)