Talese d’Aragon, vicomtesse de Béarn et Dame de pouvoir au XIIe siècle

Pierre-Louis Giannerini, historien et écrivain

Heure de début17:30
LocalisationCampus universitaire, bâtiment Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sports / Amphi III

 

Petite fille du roi Ramiro Ier, cousine germaine du souverain Alphonse le Batailleur, Talèse épouse Gaston de Béarn en 1085. Les nombreux documents (fondations d’églises et d’hospices, donations, octroi de chartes…) qui portent les deux patronymes prouvent qu’elle partageait en permanence le pouvoir avec le futur Gaston IV le Croisé. En son absence, qu’il partît pour les Croisades en Terre sainte ou en Espagne, elle gouverna la vicomté d’une main de fer. La mort de son époux sur le champ de bataille en 1131 et la jeunesse de son fils, Centulle VI, en fait une régente active, de part et d’autres des Pyrénées, pour défendre les fiefs acquis par son mari. La menace sur ses terres par le nouveau roi Ramiro II entraînera même, en 1136, sa révolte et la guerre pour la possession de la ville d’Uncastillo. Enfin, le décès  à la bataille de Fraga de son fils Centulle VI, le manque de sens politique de sa fille Guiscarde et la minorité de son petit fils Pierre vont la contraindre à tenir les rênes du pouvoir, malgré un âge avancé et jusqu’à sa mort, à Jaca en 1153.