Université du Temps Libre d’Aquitaine - Pau - UTLA-Pau - 64
Accueil du site > Conférences > Archives 2012-2013 ▶ > La Civilisation Japonaise Héritages, mythes et éléments fondateurs

La Civilisation Japonaise Héritages, mythes et éléments fondateurs

Par Michel Pensereau Historien

Vendredi 7 Décembre 2012 17 h 30- Amphi 400 (Faculté de Droit)

« Quels sont les ressorts profonds de la vie du Pays du Soleil Levant ? La civilisation japonaise est d’abord une "civilisation périphérique" de celle de la Chine. Toujours se protégeant pour cultiver sa spécificité, le Japon, "cyclique", alterne à travers son histoire phases de repli et d’ouverture au monde. Qualitativiste, il voue un véritable culte à l’excellence ; aussi, se fit-il "culture de l’appropriation", en quête de ce que les nations les plus techniquement avancées pouvaient détenir de meilleur. "Civilisation double", biface, l’archipel est à la fois un "Orient extrême" et un "Extrême Occident" ; il demeure également dual dans les modes de fonctionnement de sa société ainsi que dans l’état d’avancement et l’organisation de sa vie économique et sociale. Il est aussi un "Ailleurs" déroutant dans son jeu des contraires, dans ce Japon ambigu à l’exotisme discret mais qui distille de l’insolite au détour des rues. Enfin, le pays du Soleil levant est une "civilisation de la vacuité" qui juxtapose vides et pleins, joue des effets de lumière et fait l’ "éloge de l’ombre" » (M.P.)

Historien de formation, ancien attaché d’administration, Michel Pensereau fut parallèlement de 1998 à 2009 chargé d’enseignement de langue et civilisation japonaises à l’université de Saint-Denis de la Réunion. Auteur d’articles dans des revues nationales et régionales ainsi que d’un ouvrage consacré à l’histoire du Japon, il a effectué de multiples séjours dans l’archipel.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Plan du site |
© Université du Temps Libre d'Aquitaine - Pau • Agrément Jeunesse et Éducation Populaire n°64.07.07
Le présent site est hébergé par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.