Université du Temps Libre d’Aquitaine - Pau - UTLA-Pau - 64
Accueil du site > Conférences > Archives 2013-2014 ▶ > La violence des étudiants au Moyen Âge

La violence des étudiants au Moyen Âge

Par Sophie Cassagne-Brouquet, Professeure d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Toulouse- le Mirail.

Vendredi 21 Février 2014 à 17 h 30 – Amphithéâtre 600 Faculté de Droit

Chaque époque croit vivre un temps plus violent que le précédent, tout en s’interrogeant sur les moyens de mettre un terme à ce déchaînement. Dans le long déclin qu’a connu la violence en Occident depuis le XIIIe siècle, des permanences posent question, en particulier celle de l’âge et du sexe. La violence est affaire d’hommes et d’hommes jeunes. Elle prend parfois la forme d’une violence estudiantine. Les historiens du Moyen Âge se sont penchés sur cette violence universitaire, une violence issue d’un monde de privilégiés, qui n’est pas une délinquance. Accusés de débauche et de querelle, les étudiants ne sont ni des marginaux, ni des délinquants, et leur violence n’est pas celle de déracinés ou de déclassés mais de futurs membres des élites médiévales. Ils vivent en un temps où la violence n’est pas considérée comme anormale, mais fait au contraire partie de la vie sociale, dans une société où la défense de l’honneur est le critère absolu de la responsabilité, quitte à employer la violence s’il le faut.
Cette conférence se propose de décliner les différentes formes qu’adopte la violence estudiantine ainsi que les lieux qui en sont le théâtre et les rythmes qu’elle adopte au cours de l’année universitaire.
(S. C-B)

Après un doctorat d’histoire sous la direction de Jacques Le Goff sur la violence des étudiants à Toulouse aux XVe et XVIe siècle, et un doctorat d’histoire de l’art sur le mécénat des ducs de Bourgogne, Sophie Brouquet a mené des recherches sur la vie des artistes à Londres à la fin du Moyen Age. Ses travaux portent actuellement sur le statut des artistes et les conditions de la production artistique au Moyen Âge et l’histoire du genre et des femmes. Membre du comité de rédaction de la revue Clio, Femmes, Genre et Histoire, elle est aussi membre de l’UMR CNRS Framespa, Acteurs, Sociétés et Économies. Ses travaux portent actuellement sur les femmes, la violence et la guerre au Moyen Âge.

Parmi ses dernières publications :
Louis XI ou le mécénat bien tempéré, Rennes, PUR, 2007 ; Les métiers au Moyen Age, Rennes, Ouest France, 2008 ; Frères et sœurs : les liens adelphiques dans l’Occident antique et médiéval, Brepols, Turnhout, 2008 ; La vie des femmes au Moyen Âge, Rennes, Ouest France, 2009 ; La France au Moyen Âge, Rennes, Ouest France, 2010 ; Le prince et les arts en France et en Italie (XIVe-XVIIIe siècle) avec François Brizay, Paris, Bréal, 2010 ; La violence des étudiants au Moyen Âge, Rennes, Ouest-France, 2012 ; Chevaleresses, une chevalerie au féminin, Paris, Perrin, 2013.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact | Plan du site |
© Université du Temps Libre d'Aquitaine - Pau • Agrément Jeunesse et Éducation Populaire n°64.07.07
Le présent site est hébergé par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.