Histoire et biographie

Enseignant : Frédéric Bidouze, agrégé d’histoire, Maître de Conférences à l’UPPA

1h30 hebdo/semestres 1 et 2

            Cette série de cours se propose d’approcher la biographie de personnages historiques en confrontant l’exercice de cette écriture spécifique de l’histoire à la temporalité des événements. Si la biographie fascine et passionne, elle dérange aussi car elle confronte l’historien (et donc ses lecteurs) à des tensions entre, d’un côté son pôle strictement scientifique (les faits, les contextes et surtout la succession des événements d’une vie qui sont autant de ruptures et de bifurcations), et de l’autre son pôle fictionnel (légende dite dorée ou noire). Après une introduction sur la pratique de l’exercice biographique jusqu’à nos jours et une discussion conceptuelle ouverte (la biographie n’est-elle au fond qu’une « illusion » selon Pierre Bourdieu ?), nous aborderons des exemples à travers l’histoire.

En attendant, méditons sur cette formulation de Marcel Proust dans Le Temps retrouvé :

« Ces erreurs qui scindent une vie et, en en isolant le présent, font de l’homme un autre homme, un homme différent, une création de la veille, un homme qui n’est qu’une condensation de ses habitudes actuelles (alors que lui porte en lui-même la continuité de sa vie qui le relie au passé), ces erreurs qui dépendent bien aussi du temps, mais elles sont non un phénomène social, mais un phénomène de mémoire ».