Les « Tsiganes », enjeux anthropologiques

Jean-Luc Poueyto (bénévole), Anthropologue, enseignant-chercheur à l’UPPA

2 séances x 1h30: Semestre 2

Les populations rassemblées sous le terme générique « Tsiganes », bien qu’européennes, sont depuis quelques décennies l’objet de nombreuses études ethnologiques.

Jean-Luc Poueyto, anthropologue, enseignant à l’UPPA et membre du LISST, rendra compte de ses travaux de recherche menés sur plus de trente ans auprès des Manouches de la région paloise et qui portent notamment sur le rapport distant que ces personnes entretiennent avec l’écrit ainsi que sur leur conception du temps, et donc de l’histoire, sachant que chez eux, « on ne parle pas des morts ».

 

Première séance : Manouches et mondes de l’écrit

Deuxième séance : Le silence porté sur le nom des disparus et son impact sur leur conception de l’histoire.